Comment utiliser l’aromathérapie pour son bien-être et sa santé ?

L’aromathérapie est devenue une tendance en France. Bien que les huiles essentielles aient des vertus avérées sur le bien-être et la santé, elles doivent être utilisées avec discernement et précaution.

Connaître les modes d’utilisation

Les huiles essentielles sont préconisées pour soigner différents maux : grippe, manque de sommeil, problèmes d’articulation, règles douloureuses… voire pour assainir l’air. Elles s’utilisent de trois façons différentes : la diffusion atmosphérique, la voie externe et la voie interne. Le premier mode d’utilisation consiste à inhaler à froid l’huile essentielle pour qu’elle ne s’altère pas. La seconde méthode porte principalement sur l’application directe du produit sur la peau comme lors d’un massage à l’huile essentielle. Enfin, l’on parle d’usage en voie interne lorsque l’huile essentielle est ingérée pour se soigner. En général, les essences de ce type ne s’utilisent pas seules et pures, mais combinées avec du miel par exemple.

Respecter les principes de base

Si l’on souhaite utiliser une huile essentielle en automédication, quelques principes de base fondamentaux sont à prendre en considération. Lors de l’achat, il faut s’assurer que le produit soit 100 % pur pour obtenir de bons résultats. L’huile essentielle est toujours contenue dans un flacon (avec étiquette mentionnant le nom de la plante et sa dénomination binominale) équipé d’un compte-goutte. À l’utilisation, les doses conseillées doivent être respectées pour chaque type d’huile essentielle. À savoir que l’usage d’huile essentielle est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes.

Exemples d’huiles essentielles

Chaque huile essentielle est destinée au traitement de maux spécifiques. Le « Ravintsara », le « Niaouli » et le « méalaleuca quinquenervia » permettent de soigner la grippe, le rhume ou la sinusite. Ce sont d’excellents antiviraux qui s’utilisent par inhalation soit avec un mouchoir, soit dans un bol d’eau chaude. Par ailleurs, la « Gaulthérie odorante » et l’« Eucalyptus Citriodoa » sont des huiles essentielles anti-inflammatoires efficaces pour traiter les problèmes d’articulation. D’autres essences peuvent lutter contre les insomnies et le stress, mais l’idéal reste de demander l’avis d’un aromathérapeute professionnel.

Laisser un commentaire