RDV avec le médecin chef de la cpam

De retour de mon rdv avec le médecin chef de la cpam de quimper.
Juste dégouté, pour lui l’arrêt des ij s’inscrit dans le cadre de la « prévention de désinsertion professionnelle » avant que mes droits de 3 ans soient épuisés, en gros rendre la situation beaucoup moins confortable pour l’assuré (comme si c’était le pied de rester chez soi et de ne pouvoir quasi rien faire…) afin qu’il se bouge et reprenne le boulot, comme si je choisissai de ne pas pouvoir travailler avec tout ce que cela implique, il a mis énormément l’accent sur le côté psychologique de mes problèmes de santé et pour lui ça se résume à ça, d’un côté il me dit que traiter les problèmes psy c’est la clé pour résoudre mes problèmes de santé (ce qui est vrai mais qu’en partie) et de l’autre il me dit que la décision d’arrêt d’ij c’est pour me protéger alors que la cpam l’a prise tout en sachant que je n’allais pas mieux, donc m’envoie direct à la case chômage….
Discours incohérent, pleins de contradictions pour moi et encore une fois ce que je dis est mis en doute et mon mal être se résume pour eux à la dépression.
Il m’a conseillé à demi mots de faire jouer la dépression et non la fibromyalgie, mais où va-t-on…..
Avec tout ça, je ne sais pas où je vais, je finis même par douter et je ne vois pas comment avancer car je crois que cette approche est celle de beaucoup de gens….
Pfffffffffffffff je suis soulé, fatigué, énervé…..

Laisser un commentaire